Fêtes d’intérêt touristique

Des siècles de folklore et de culture populaire

La province compte une fête déclarée d’Intérêt touristique international et deux déclarées d’Intérêt touristique national. Celle qui se place en tête, par son importance, est la Semaine Sainte de Cáceres. Viennent ensuite la fête du Cerisier en fleurs et le Jarramplas. La première est un véritable éloge des sens. 

Dans la ville de Cáceres, la tradition de la Semaine Sainte est fortement ancrée depuis le XVe siècle et gagne chaque jour de nouveaux adeptes, comme en témoigne l’augmentation régulière du nombre de pénitents composant chacune des seize confréries.

Que dire du Cerisier en fleurs, véritable éloge pour les sens ? 

Avec la floraison de millions de cerisiers, la vallée du Jerte se couvre d’un spectaculaire manteau blanc et les communes du Jerte célèbrent ce cadeau de la nature en souhaitant la bienvenue au printemps par toutes sortes d’événements folkloriques. 

Quant au Jarramplas, à Piornal, c’est un curieux personnage déguisé en démon dansant qui porte un costume multicolore et parcourt les rues pendant que les habitants lui lancent des navets.

Les Carantoñas de Acehúche sont des hommes portant des peaux non tannées, qui cachent leur visage derrière un masque, également en cuir, auquel ils ont accroché des piments, des oreilles d’animaux, des crocs, etc., après avoir fait une promesse à saint Sébastien.

Vingt-deux autres fêtes d’Intérêt touristique régional viennent compléter ces premières manifestations. Il est difficile de recommander l’une d’entre elles en particulier car elles ont toutes une personnalité unique qui explique le plaisir de les voir, encore et encore, afin de partager avec les habitants ces représentations qu’ils organisent.

Lors de la fête Los Negritos de San Blas, à Montehermoso, sept danseurs dont le visage a été noirci avec du liège brûlé, évoluent sur la musique de leurs castagnettes, fabriquées avec le cœur du bois de chêne. Ils revêtent le costume typique de Montehermoso et ont sur la tête un couvre-chef d’allure militaire appelé « Rocaol ». Parmi eux, le « Palotero » est un personnage burlesque qui porte une sacoche en cuir avec les ustensiles nécessaires aux différentes danses.

À Villanueva de la Vera, la veille du dimanche de Carnaval, la fête du  Peropalo met en scène le procès de l’Inquisition fait aux prisonniers. Les « peropaleros » fabriquent un mannequin grandeur nature rempli de paille, portant un costume, des bottes et un chapeau noir, ainsi qu’un foulard blanc autour du cou. Il est attaché à un gros bâton qui permet de le soulever et de le promener dans tout le village.

Des dizaines de communes dans la province ont su conserver au fil des siècles les légendes et les rituels ancestraux. Chaque année. à Jarandilla de la Vera, c’est la fête des Escobazos (coups de balais) qui revient. Cette manifestation populaire, qui allie des rites et des coutumes aux racines religieuses et païennes, recourt à des branches de genêts utilisées comme balais pour élaborer des torches, appelées « Escobones », avec lesquelles les participants se frappent les uns les autres. Elles servent ensuite à éclairer l’étendard de la Vierge de l’Immaculée Conception pendant la procession.

Les courses d’Arroyo de la Luz sont spectaculaires et pleines d’éclat, réputées pour les cavaliers qui parcourent la rue principale au grand galop, en hommage à la sainte patronne.

De même, la fête du Chíviri, à Trujillo, est très populaire : les habitants dansent le chíviri dans leurs costumes traditionnels et entonnent des chants traditionnels. 

Les fêtes suivantes sont de nature religieuse : la fête des Empalaos, à Valverde de la Vera, qui met en scène le Chemin de Croix, la procession de San Isidro à Valencia de Alcántara et la Encamisá à Torrejoncillo. Les chars de procession et les défilés des confréries pendant la Semaine Sainte, à Plasencia et à Trujillo, méritent d'être vues et vécues en direct.

Cáceres propose un programme de festivités pour tous les goûts. Des milliers de touristes optent chaque année pour le Carnaval de Campo de Arañuelo, avec son défilé de troupes, et pour le Carnaval Hurdano, plus mythique et axé sur la peinture des mœurs. La Pedida de la Patatera coïncide avec la célébration du mardi de Carnaval. À Malpartida de Cáceres, les jeunes fêtent le Carême en allant d’une maison à l’autre demander la « patatera », la charcuterie la moins chère cela fait quelques décennies, considérée de nos jours comme un précieux héritage gastronomique. Lors de la Enramá, à Pinofranqueado, jeunes gens et jeunes filles sont mis en couple selon une coutume vieille d’un siècle et demi. Pendant trois jours, les couples agissent comme de vrais fiancés, y compris lors de la remise de la Enramá (petit bouquet de fleurs champêtres) et la danse caractéristique de cette tradition de La Hurda.

Ceux qui aiment la tauromachie pourront en profiter pleinement, à San Juan de Coria, pendant les six jours de fête taurine Los Toros. Les autres fêtes d’Intérêt touristique et régional sont la Hispanidad, à Guadalupe, la Boda Regia à Valencia de Alcántara, recréation historique à laquelle tout le village participe, portant des vêtements d’époque, ou le Martes Mayor, marché qui se tient à Plasencia le premier mardi d’août et qui existe depuis près de huit siècles.

La chute des feuilles est un moment magique célébré dans la joie lors de l’Automne magique, dans la vallée d’Ambroz. Rien de tel que de rendre hommage au beau paysage qui vous entoure en cette saison ! Différentes activités ludiques, culturelles, naturelles et festives sont organisées entre le dernier weekend d’octobre et le dernier de novembre.

La fête gastronomique de la Tenca (tanche) a lieu dans la Mancomunidad Tajo-Salor, ce poisson étant au cœur de la journée en tant que principal protagoniste de la gastronomie locale. 

Pour terminer, les amateurs de randonnée et d’histoire ne peuvent pas manquer la Route de Charles Quint. Cet itinéraire marche sur les pas de l’empereur Charles Quint lors de son voyage vers le monastère de Yuste, où il vécut pendant les dernières années de sa vie. D’une distance de 25 kilomètres, il part de Tornavacas et se termine à Jarandilla de la Vera, dans la vallée du Jerte.

Weather

Cáceres

19Oct

Cubierto con lluvia

10 ºC

19 ºC

20Oct

Intervalos nubosos

9 ºC

18 ºC

21Oct

Intervalos nubosos

7 ºC

18 ºC

22Oct

Muy nuboso

7 ºC

16 ºC

23Oct

Muy nuboso con lluvia

7 ºC

13 ºC

,
Play

In pictures

AltAltAltAltAlt

If you like Fêtes d’intérêt touristique you will like this too...

Alt

Ensemble historique de Cáceres

Le décret déclarant Cáceres Ensemble monumental a été publié le 21 janvier 1949 et c’est en 1986 que l’UNESCO inscrit l’Ensemble historique de Cáceres sur la liste du Patrimoine mondial.

Alt

Ensemble historique de Valverde de La Vera

Valverde de la Vera est une commune de la province de Cáceres située dans la plaine de La Vera.

Alt

Ensemble Historique de Brozas.

La commune de Brozas est située sur le territoire de Tajo-Salor-Almonte, dans ce que l’on appelle les « Terres d’Alcántara ». 

Alt

Ensemble historique de Villanueva de La Vera

C’est l’une des communes les plus orientales de la région de La Vera, déclarée Ensemble Historique en 1982.

More things you can find in Cáceres

Alt

Artisanat

Cáceres, ville d’histoire, de culture, d’art et de nature... façonnée par ses habitants. Ceux-ci ont transmis leur caractère à ces terres et ces villages et ont participé à l’histoire au fil des...

Alt

Ensemble historique de Cáceres

Le décret déclarant Cáceres Ensemble monumental a été publié le 21 janvier 1949 et c’est en 1986 que l’UNESCO inscrit l’Ensemble historique de Cáceres sur la liste du Patrimoine mondial.

Alt

Ville monumentale de Cáceres

La topographie a conditionné le développement urbain de Cáceres, la ville étant construite sur un terrain inégal, entre la Sierra de la Mosca et la Sierrilla, sur un sol composé de quartzites très...

Servicios turisticos

On Instagram...