Monastère royal de Guadalupe. Patrimoine mondial

Sept siècles d’histoire

Une légende raconte qu’au début du XIVe siècle, dans les vallées de Las Villuercas, le berger Gil Cordero, cherchant une vache de son troupeau qui s’était égarée, la trouva morte. Alors qu’il s’apprêtait à la découper en morceaux, l’animal revint à la vie. La Vierge lui apparut alors et lui demanda d’annoncer le prodige à tous et de creuser à l’endroit même où il avait trouvé la vache morte. C’est là qu’apparut l’effigie de Santa María de Guadalupe et sa réputation de vierge miraculeuse se répandit rapidement.

Les récits racontant les miracles de la Vierge vinrent aux oreilles du roi Alphonse XI, qui devint un dévot de Santa María de Guadalupe, se recommandant à elle avant la célèbre bataille d’El Salado, dont il sortit victorieux en dépit de l’infériorité numérique de ses troupes. Reconnaissant, il fit le pèlerinage jusqu’à Guadalupe et accorda à sa modeste église des privilèges et des rentes qui permirent la construction de son sanctuaire.

La réputation de Guadalupe s’étendit très rapidement et elle devint bientôt le centre de dévotion de tout le sud de l’Espagne. Peu après, les moines hiéronymites s’installent et prennent le sanctuaire sous leur protection, de 1389 à 1835. Plusieurs années s’écoulent ensuite sans aucune protection religieuse, jusqu’en 1908, date à laquelle les moines franciscains acceptent de prendre en charge le monastère.

En 1907, elle est nommée Sainte patronne d’Estrémadure et, le 12 octobre 1928, la Vierge de Guadalupe est couronnée canoniquement Reine des Espagnes.

Dès lors, le monastère devient la référence spirituelle de l’Estrémadure, qui fête sa sainte patronne le 8 septembre de chaque année, le même jour que la fête de la Communauté autonome d’Estrémadure.

La façade principale du monastère est de style mudéjar, tout comme l’un de ses cloîtres, le second étant gothique. De précieux objets et œuvres y sont conservés, comme des livres miniatures, des broderies, des reliquaires, des peintures de l’artiste autochtone Zurbarán, du Gréco et d’autres peintres, des sculptures, des objets d’orfèvrerie et des bronzes. C’est un véritable coffre à merveilles, à tel point qu’il abrite quatre musées : celui des Broderies, des Livres miniatures, de la Peinture et de la Sculpture.

L’église est de style gothique, du XVe siècle, le chœur et les stalles étant des réalisations de Manuel de Larra Churriguera. L’effigie de la Vierge de Guadalupe date des XIIe-XIIIe siècles. Huit œuvres du célèbre peintre Francisco Zurbarán sont conservées dans la sacristie.

Le monastère royal est déclaré Monument national en 1879 et, par la suite, en 1993, il est inscrit au Patrimoine mondial par l’UNESCO.

Weather

Guadalupe

25Oct

Poco nuboso

11 ºC

23 ºC

26Oct

Poco nuboso

10 ºC

23 ºC

27Oct

Poco nuboso

10 ºC

24 ºC

28Oct

Despejado

11 ºC

23 ºC

29Oct

Intervalos nubosos

11 ºC

21 ºC

In pictures

AltAltAltAltAltAltAltAltAlt

If you like Monastère royal de Guadalupe. Patrimoine mondial you will like this too...

Alt

Ensemble historique de Pasarón de La Vera

Pasarón de La Vera est une commune située à l’extrémité occidentale de la région de La Vera.

Alt

Ensemble historique de Granadilla

Granadilla a été fondée par les musulmans, au IXe siècle. Depuis, les différentes cultures ayant coexisté à l’abri de ses remparts ont modifié son évolution à plusieurs reprises.

Alt

Ville monumentale de Cáceres

La topographie a conditionné le développement urbain de Cáceres, la ville étant construite sur un terrain inégal, entre la Sierra de la Mosca et la Sierrilla, sur un sol composé de quartzites très...

Alt

Ensemble historique de Garganta la Olla

Le village de Garganta la Olla se trouve sur le territoire de La Vera.

More things you can find in Villuercas Ibores Jara

Alt

Ensemble historique de Guadalupe

Guadalupe est surtout réputé pour son célèbre monastère, mais la commune abrite bien d’autres merveilles architecturales, culturelles et d’urbanisme qui lui ont permis d’être déclarée, en 1943,...

Servicios turisticos

On Instagram...